[vidéo, rencontre et performance] I’m too sad to tell you - Raquel Friera et Félix Denuit (Barcelone)

jeudi 2 février à 19h

 

 

Raquel Friera et Félix Denuit/Xavier Bassas s’intéressent à la sphère publique, elle plutôt du côté des questions d’économie et de genre, lui plutôt du côté de la philosophe, du langage et de l’esthétique.
Cette soirée permet de découvrir deux vidéos de Raquel Friera (dont les problématiques rejoignent l’exposition en cours de Muriel Modr), et une performance participative qu’ils proposent ensemble.

 

L’artiste Raquel Friera combine un regard critique sur l’économie avec une préoccupation sur les questions de genre. Elle fait ainsi table rase de tout ce qu’elle a appris dans ses cours d’Économie. Elle s’est concentrée sur les enjeux des conditions de travail en regard de problématiques féministes et dans le contexte de lieux d’art (comme, par exemple, l’installation sonore créée avec des femmes de ménage de la Fondation Tapies à Barcelone) ; dans d’autres secteurs, elle s’est aussi intéressée à la précarité prédominante dans le monde du travail. De ce point de vue, elle a réfléchi à la présence des femmes dans l’espace publique, avec des installations sonores dans des parcs et dans la rue à Istanbul et El Prat de Llobregat. Prenant appui sur sa formation artistique aux Beaux-Arts à Barcelone (qu’elle a finie en 2006), Friera tente toujours de déployer une réflexion conceptuelle, un long processus de travail et de rencontre avec les personnes qu’elle implique dans ses projets, et une critique des hiérarchies.

Félix Denuit est aussi Xavier Bassas : philosophe, traducteur et éditeur. Il a effectué sa thèse en philosophie à l’Université de Paris IV-La Sorbonne et à l’Université de Barcelone, où il enseigne dans le département d’Études françaises. Il prend soin de son enfant Félix (le vrai), et ses travaux se concentrent autour de la phénoménologie, le langage et l’esthétique. Il s’est spécialisé dans l’œuvre de Jacques Rancière, Jacques Derrida et Jean-Luc Marion, qu’il a aussi traduit en espagnol ainsi que des nombreux films pour Intermedio (Jean-Luc Godard, Marguerite Duras, Jean Rouch, Chantal Akerman, Straub-Huillet, parmi d’autres). Il organise chaque année les Journées Philosophiques de Barcelone, et prépare deux livres sur la politique et la négativité dans l’art et le langage.


Voir en ligne : http://www.raquelfriera.net/