Dominique Petitgand - LA FRÉQUENCE DU SECTEUR

installation sonore

 

 

vernissage
31 mars 2017 • 18h
exposition du 31 mars au 13 mai 2017
du mercredi au samedi de 15h à 19h et sur rdv • entrée libre

En partenariat avec l’Ecole supérieure d’art d’Aix-en-Provence, l’Ecole supérieure d’art et de design de Marseille Méditerranée, Vidéodrome2, Cinéma Gyptis
Remerciements : GB agency, Marie Vachette (distribution Vendredi)

 

On pourrait dire que l’univers des pièces sonores de Dominique Petitgand est fermé, clos, séparé de tout par une capacité d’abstraction inouïe, et en même temps il rentre par effraction dans notre monde le plus secret, parce qu’il attrape quelque chose du bruit de notre voix, de notre souffle, de notre quotidien. On y entre un jour par mégarde, et c’est une expérience inoubliable, dont on ne peut plus se séparer. On y revient régulièrement donc, pour observer comment, peu à peu, se nourrit cette œuvre, comment elle se développe. C’est un monstre subtil, absorbant, ramassé, d’une puissance onirique hallucinante.

La voix est centrale chez Dominique Petitgand, et donne cette impression frappante de "gros-plan" ou de "visage sonore". Parole, silence, bruits et atmosphères musicales sont intriqués les uns les autres par rapport à cette dimension maître de la voix qui à la fois culmine, s’arrête et s’effondre. La voix est tantôt d’une présence et d’une proximité vertigineuse, tantôt plongée subitement et brutalement dans le silence et le néant. Micro-narrations et matérialité extrême des sons, chaos et abstraction.

Dans l’installation La fréquence du secteur (2002/2017), réalisée pour la compagnie, Dominique Petitgand rassemble et recompose plusieurs œuvres d’une même série, où c’est une voix féminine qui est le point d’articulations des sons, des silences.

Dominique Petitgand diffuse ses pièces sonores lors de séances dans l’obscurité, sur CD ou sous forme d’installation.
Il a présenté à la Compagnie l’exposition Un soulagement en 2009, et y a également proposé de nombreuses diffusions.

•••
Dominique Petitgand
né en 1965 à Laxou, France
vit et travaille à Nancy et Paris

Il montre régulièrement son travail en France et à l’étranger dans des galeries, des centres d’art, des musées ou lors de festivals liés à différentes disciplines (aussi bien Musique que Théâtre, Danse, Cinéma, Poésie…). Plusieurs de ses œuvres sont présentes dans des collections publiques et privées. Il a publié une dizaine de disques et plusieurs ouvrages et monographies autour de sa pratique de création sonore et d’écoute.

Dominique Petitgand est représenté par la galerie gb agency (Paris) pour ses installations sonores et par le label Ici, d’ailleurs… (Nancy) pour ses disques.

http://www.gbagency.fr/fr/14/Dominique-Petitgand/

•••
soirées associées

mardi 4 avril • 20h
à Videodrome2 49 Cours Julien 13006 Marseille 04 91 42 75 41
diffusion sonore 25’ + un film proposé par DP : Tourisme International de Marie Voignier, 48’, 2014

mercredi 26 avril • 20h
au cinéma Gyptis 136 Rue Loubon 13003 Marseille 04 95 04 96 25
diffusion sonore 25’ + un film proposé par DP : Pas comme des loups de Vincent Pouplard, 59’, 2016
en partenariat avec Image de ville et le Festival Première Fois

jeudi 27 avril • 19h
rencontre avec Dominique Petitgand autour de ses écoutes, en présence de Xavier Thomas et Paul-Emmanuel Odin

•••
workshops associés
lundi 3 avril • une journée avec les étudiants de Pierre-Laurent Cassière de l’ESADMM, école supérieure d’art et de design de Marseille méditerranée

jeudi 6 et vendredi 7 avril • deux journées avec les étudiants du studio son de François Parrat de l’ESAAix, école supérieure d’art d’Aix-en-Provence